La Respiration

En Pilates, il faut sans arrêt rentrer le ventre et contracter les muscles du plancher pelvien (notamment le périnée et les sphincters), on n'inspire plus en gonflant le ventre, mais on utilise la respiration latérale thoracique. Il faut faire rentrer l'air en gonflant les côtes, sur les côtés et dans le dos. On chasse l'air en resserrant les côtes autour de la colonne vertébrale. Cette technique permet de mieux utiliser nos poumons.

La Concentration

Quand vous effectuer une séance de Pilates, vous devez être focalisé (e) là-dessus. Coupez votre portable, éteignez la radio et fermez les portes ! Vous devez visualiser votre corps pendant les mouvements et ne pensez qu’aux exercices. L’esprit doit rester fixé sur la manière dont vous bougez, il ne doit pas vagabonder. Vous devez prendre conscience des mouvements et des sensations qu’ils entraînent... Cette pratique vous aidera alors à trouver l’harmonie entre le corps et l’esprit.

Le Centrage

Le centre, baptisé powerhouse par Joseph Pilates est le concept le plus important de la méthode. Il symbolise le « noyau » du corps, et c’est de lui que tout part. Il se situe autour de la taille, dans une zone qui va du bassin au bas des côtes. Il est constitué des muscles profonds qui entourent la colonne vertébrale, notamment le transverse et le transversaire épineux, et tous les muscles du plancher pelvien. Un centre fort améliore la posture, tout mouvement est initié, contrôlé par lui.  Grâce à la pratique régulière, vous prenez conscience de votre centre et le renforcez.

Le Contrôle

Vous êtes acteur ou actrice de ce que vous faites, vous devez en avoir conscience et ne pas vous « laisser faire ». Chaque exercice est une invitation à coordonner le mouvement du corps avec l’esprit et la respiration. Prenez le temps de bouger à votre rythme en veillant à ce que le centre soit actif et concentrez vous sur ce que vous faites…Cela favorisera votre contrôle !

La Précision

La méthode Pilates améliore l’alignement de votre corps. Ce dernier « enregistre » à force de répétitions la façon de se placer dans l’espace en fonction des exercices, il utilise des repères internes et externes, ce qui contribue à affiner votre schéma corporel. Il faut donc rechercher une qualité maximum dans la manière de réaliser les exercices, conditionnée par un petit nombre de répétitions de chaque mouvement.  

La Fluidité

Au fur et à mesure de la pratique, vous pourrez enchaîner les exercices les uns après les autres, sans arrêt, comme une chorégraphie. Ils se réalisent dans un ordre bien défini, avec des transitions précises entre eux. Entraînez-vous pour apprendre, enregistrer au fur et à mesure les exercices, leurs noms et la manière dont on passe de l’un à l’autre.