• Joseph Pilates 

    Né en 1883 en Allemagne, Joseph Pilates a souffert d'une malformation du thorax. Il a lutté contre son mal jusqu'à devenir un sportif accompli en ski, plongée, yoga, boxe, gymnastique. Fort de son expérience, il installe alors au-dessus des lits d'un hôpital des ressorts pour permettre aux malades de se rééduquer en restant allongés. C'est l'origine de la machine appelée aujourd'hui Cadillac. Émigré à New York en 1923, il ouvre son studio afin d'entraîner et de rééduquer des danseurs professionnels. Il invente des exercices et conçoit des appareils dans le but de rectifier les mauvaises postures et de développer le corps en harmonie, ce qui devint connu sous le nom de la méthode Pilates.

    Le deuxième objectif est d’améliorer la conscience de son corps, de sa force et de ses limites pour mieux s’en servir. Joseph Pilates avait souligné l’importance de l’harmonie entre le corps et l’esprit, c’est pourquoi il avait appelé sa gymnastique la Contrology (et non pas le Pilates !!).
    La pratique régulière des exercices permet aussi d’assouplir les muscles moteurs qui en ont besoin, de masser les organes internes et de favoriser la circulation sanguine. Le transit intestinal et la digestion sont améliorés, le sommeil plus régulier… Les bienfaits du Pilates sont multiples !

  1. Biographie

    Joseph Humbertus Pilates, l'inventeur de la méthode Pilates, naît d'un père (Friedrich) gymnaste de haut niveau et d'une mère (Hahn) naturopathe, précurseur de formes de guérison naturelles et « alternatives ».

    Joseph Pilates est un enfant chétif, souffrant de rachitisme, d'asthme, et de rhumatisme articulaire. Afin de retrouver sa santé, il se met à étudier l'anatomie et observe les animaux dans les bois. « Prenez un cheval », dit-il un jour en discutant du conditionnement physique. « Si quelqu'un souhaite lui faire faire des courses, il l'entraîne pour qu'il soit dans la meilleure forme possible. Pourquoi ne pas aussi garder les humains dans la meilleure forme possible ? »
    Il réalise vite que la santé mentale et physique sont reliées, et étudie des disciplines à l'époque très exotiques telles que le yoga et différents arts martiaux. Il intègre ces pratiques à des activités corporelles occidentales telles que la gymnastique ou la boxe, incorporant également des formes grecques et romaines anciennes d'exercices physiques. Il est persuadé qu'un style de vie « moderne » (mauvaise posture, respiration incorrecte, exercices ignorant les muscles posturaux...) est un élément qui participe de façon déterminante à une santé fragile.